AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Rhyddid

 
avatar
Souffleur de Vent
Messages : 950
Date d'inscription : 11/08/2012
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur http://art-en-ciel.org/



h t t p : / / r h y d d i d . f o r u m a c t i f . c o m

« Monstre, sorcière ! »

Ce n’était pas la première fois que vous encaissiez l’insulte. Que voulez vous… elle était d’usage courante chez les autres enfants. Pourtant, aussi banale fut-elle, vous n’avez pas trouvé matière à redire. N’importe quel marmot se serait pourtant insurgé, mais pas vous. Sans doute, à l’époque, saviez-vous déjà qu’il y avait un peu de vrai dans ces innocents petits mots…

Vous avez grandi, vous avez poussé, telles les jeunes pousses prometteuses d’un jardin bien gardé. Et plus vous vous étendiez vers le ciel, plus en vous la chose croissait. Cette chose là-même qui vous avez empêché de contredire les autres jadis. Parfois autour de vous, les Grandes Personnes savaient ce qui était en train de se produire. Parfois, non. Elles se contentaient, pour la plupart, de vous observer ébahies, dans l’attente du jour ou vous laisseriez poindre la chose qui grandissait en vous, avec vous.

Vous ne les avez pas déçues quand la chose s’est montrée. Elle était solide, elle était forte, elle était la preuve de votre sang bleu. Vous saviez respirer quand il n’y avait plus d’oxygène, vous saviez voir quand il faisait trop sombre. Pour certains, vous saviez parler la langue des oiseaux. Pour d’autres, vous saviez faire obéir les flammes les plus rebelles. Vous étiez un être exceptionnel, vous aviez le Don.

Une nuit d’été, alors que la lune se portait haute et que vous aviez dix ans, il a fait son apparition. Vos parents semblaient savoir qu’il viendrait, c’était une évidence. Cet homme là, vous l’aviez toujours connu, pour la simple et bonne raison qu’il était venu vous visiter plusieurs fois en rêve depuis votre âge le plus tendre. Il était très grand, si grand que son chapeau se perdait dans la noirceur de la nuit. Sa peau était pâle, si pâle qu’elle semblait faite d’un morceau de lune. Ses yeux étaient doux, très doux, doux comme un bon sommeil, et vous ne les oublierez certainement jamais. De sa voix grave et lente, il vous a expliqué, à vous et à vos parents, que vous ne pouviez plus aller dans la même école que les autres, qu’il existait une grande maison pour apprendre aux enfants qui étaient comme vous, qu’elle se nommait Rhyddid, et qu’elle serait honorée de vous accueillir.






_________________

Kit réalisé par Colorblind,thanks ♥️
Mar 6 Nov - 15:15
Mar 6 Nov - 15:15
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

-